Mujeres de la mina

Projection : vendredi 25 janvier à 20h30 au Cinéma Jean Eustache 

L’histoire de la lutte et de la résistance de 3 femmes qui vivent et travaillent dans les mines du Cerro Rico (Bolivie), emblème du pillage colonial. Parmi elles, Domitila Chungara, symbole de la lutte des mineurs et des femmes de Bolivie dont la grève de la faim a renversé un dictateur. L’écrivain uruguayen Eduardo Galeano enveloppe de sa poésie lucide la réalité de ces femmes exemplaires.

 

Qui sont Malena Bystrowicz et Loreley Unamuno ?

Malena Bystrowicz et Loreley Unamuno sont originaires d’Argentine. Malena est documentaliste et photographe diplômée de l’Institut d’Art Cinématographique d’Avellaneda. En tant que cinéaste elle a réalisé les documentaires suivants : Piqueteras(2002),Agujeroseneltecho(2007)etElena (2008). Loreley est diplômée en Arts audiovisuels et s’est spécialisée en Direction de la photographie. Mujeres de la mina est son premier documentaire long-métrage en tant que réalisatrice.

Afin de présenter l’édition 2019 des Rencontres, une séance unique a lieu, ce vendredi 25 janvier à 20h30 au Cinéma Jean-Eustache à Pessac. La projection sera suivi d’une discussion avec Ron Vargas, photographe et réalisateur bolivien résidant à Bordeaux.