Sexe, Prêches et Politique

Synopsis :

Dans un Brésil actuel, très loin des images classiques de liberté et de frivolité sexuelles, le film est une immersion dans les accointances écrasantes et omniprésentes qu’entretiennent milieux politiques et religieux. Sans concession, on assiste, souvent effrayé, à la montée en puissance des discours misogynes, homophobes et racistes au plus haut niveau de l’État et en étroite relation avec l’ascension fulgurante des évangélistes. Une alerte plus que nécessaire sur les affres qui traversent aujourd’hui la société brésilienne.

Qui sont Aude Chevalier-Beaumel et Michael Gimenez ?

Aude Chevalier-Beaumel est née à Reims en 1982. Après être passée par l’École des Beaux-Arts de Montpellier, Aude s’est installée au Brésil où elle a commencé à développer des projets documentaires. Elle a d’abord fait des photographies des rites Afro-brésiliens et des cérémonies funéraires des jeunes habitants des favelas tués par la police dont elle a présenté le dernier portrait dans une installation multimédia. Elle a réalisé son premier documentaire à partir de cette expérience. Après avoir réalisé deux documentaires au Mexique, elle a suivi un candidat politique brésilien
menacé de mort à cause de son combat contre la corruption et la milice. Son dernier projet remet en question la pseudo liberté sexuelle au Brésil.

La réalisatrice Aude Chevalier-Beaumel © Vimeo

Michael Gimenez est né à Rive-de-Gier en 1977. Après avoir travaillé comme journaliste pigiste dans un quotidien régional, il sort diplômé de l’École des Beaux-Arts de Montpellier où il a principalement réalisé des vidéos analysant le fonctionnement des médias. En 2009, il se rend au Brésil pour filmer le premier documentaire réalisé par Aude Chevalier-Beaumel. Dans les favelas de Rio, il rencontre des personnes qui se battent pour leurs droits contre l’injustice et la violence. Il continue leur collaboration en montant quatre de ses documentaires dont Rio, année zéro pour lequel ils ont partagé leurs visions politiques sur le Brésil, et qui les a décidés à réaliser ensemble ce nouveau film qui pointe du doigt le paradoxe de la sexualité libérée et du conservatisme extrême du pays.

Co-réalisateur, Mchael Gimenez
Une interview de la réalisatrice Aude Chevalier-Beaumel


Facebook