Site Loader

Gonzalo Justiniano - Chili - 2018 - 118 min - Vostfr

PROJECTION : Pour la soirée de clôture, le mardi 26 mars à 20h15

À Santiago du Chili dans le quartier populaire de “La Victoria”, en 1983, la lutte contre la dictature de Pinochet reste d’actualité. Gladys, une jeune femme décidée et courageuse, y participe activement tout en s’occupant de sa mère, de sa petite fille et de Vladi un petit garçon éveillé mais un peu collant (un cabro de mierda) dont le père a disparu, comme beaucoup d’hommes. Cette petite famille très unie va accueillir Samuel, un évangéliste
américain chargé d’apporter foi et réconfort auprès de ces “déshérités”. Gonzalo Justiniano filme une petite communauté de gens simples dans leur vie quotidienne et militante s’inspirant d’un documentaire qu’il a tourné au même endroit en 1983. Les moments de bonheur côtoient les tragédies dues à la répression mais il y a de l’espoir. Comme cette histoire, le cinéma de Justiniano reste vivant et direct, près des personnages qu’il affectionne et du quartier qu’il balaye en grands plans larges.

Qui est Gonzalo Justiniano ?

Gonzalo JUSTINIANO (1955, Santiago du Chili) a étudié le cinéma à l’Université catholique ainsi qu’à l’École Louis Lumière. Cabros de mierda est le dixième long-métrage d’une filmographie comprenant B-Happy (2003).

fal33