Site Loader

Originaire de Bahia, au Brésil, Alê Kali apprend la musique en autodidacte, en jouant à l’école et en achetant des magazines de musique en kiosque. Sa famille joue un rôle fondamental dans sa culture musicale. De son grand-père, lui vient l’héritage des musiques forró, côco et maracatu. De sa mère, qui a vécu les heures sombres de la dictature brésilienne au sein du mouvement étudiant, lui vient sa volonté de faire de l’art engagé. Parmi ses influences, on retrouve Jackson do Pandeiro et Luiz Gonzaga, pères de la musique populaire brésilienne, des icônes de la lutte pour la liberté du Brésil comme Chico Buarque, mais aussi des artistes des années 80 et 90 comme Rita Lee. Depuis 2011, elle vit à Bordeaux.

Intervention après Sexe, prêches et politique à l'inauguration, le mercredi 20 mars à 20h

au cinéma jean eustache

fal33