L'Université Bordeaux Montaigne: partenaire des 38ème Rencontres du Cinéma Latino-Américain

Nos séances

Séance en ligne : LUNDI 29 Mars 2021 suivi d'un débat zoom avec les réalisateurs.

Projection du documentaire brésilien DENTRO DA MINHA PELE de Val Gomes et Toni Venturi.

Documentaire – VO | 86’|  Brésil | 2020

Un médecin pris pour un voleur. Une femme de ménage traitée comme une esclave. Une mère qui a perdu son fils assassiné par la police. Un employé trans qui n’est jamais promu. Qu’est-ce que ces personnes ont en commun ? Leur couleur de peau.

Comment un cinéaste blanc de classe moyenne, descendant d’immigrés italiens, peut-il parler du racisme au Brésil ? Le dernier pays au monde à avoir aboli l’esclavage. Le sociologue VAL GOMES, indigène et noir, a été invité à fouiller les racines de la question raciale en créant de nouveaux points de vue dans lesquels les perspectives des noirs et des blancs s’entremêlent.

Séance en ligne du 4 au 11 mars 2021
Rencontre zoom avec les réalisatrices le 11 mars de 15h30 à 17h30

Projection du documentaire guatémaltèque VEINTE AÑOS DESPUÉS d'Anaïs Aracena, en V.O sous-titrée anglais.

Anaïs Taracena |  Guatemala | 52’ | 2017

En 1996, la paix a été signée au Guatemala, laissant derrière elle plus de trois décennies de guerre civile. Dans le cadre de ces accords, des milliers de guérilleros ont déposé les armes, laissant ainsi place à avenir incertain.

Aujourd’hui, 20 ans après l’échec des accords de paix, le souvenir du mouvement révolutionnaire s’est effacé dans le silence. Où sont ces ex-combattants ?

Projection du documentaire hondurien QUIÉN DIJO MIEDO de Katia Lara en V.O.STFR.

Katia Lara |  Honduras | 90’ | 2010

Le 28 juin 2009, l’armée séquestre et chasse de son pays le président démocratiquement élu Manuel Zelaya : c’est le début officiel du coup d’État. Pendant plusieurs jours, le peuple hondurien, qui refuse la fatalité, manifeste pacifiquement dans les rues pour obtenir le retour de son président. Mais les répressions policière et militaire sont violentes. Le documentaire de Katia Lara reprend le cours de ces événements en donnant la parole à ceux qui se sont soulevés contre l’arbitraire, à ceux qui résistent, malgré le muselage de la presse, la violence et la mort.

Séance en ligne : LUNDI 22 Février 2021 à 9h suivi d'un débat avec la réalisatrice

Projection du documentaire brésilien Fico te devendo uma carta sobre o Brasil / Je te dois une lettre sur le Brésil / I owe you a letter about Brazil, de Carol Benjamin

Documentaire – VOST  | 88’|  Brésil  | 2020

En 1971, César Benjamin, 17 ans, est torturé puis condamné à 13 ans de prison après une manifestation étudiante sous la dictature brésilienne (1965-1985). L’adolescent est libéré après 5 ans d’isolement grâce à l’intervention de sa mère Iramaya auprès de l’Amnesty International. Exilé en Suède, César ne parlera jamais de cette tragédie. Carol Benjamin replace, à partir d’archives vidéo et de lettres, les pièces d’un puzzle familial et d’une tragédie qui est aussi celle d’un pays tout entier. Ce premier long-métrage de la réalisatrice met au grand jour l’effet du silence sur trois générations, mais aussi les dangers pour le Brésil de perdre sa mémoire.

Séance en ligne : les MARDIS 15 Décembre 2020 à 13h30 et 25 mai 2021 suivi d'un débat avec le réalisateur

Projection de la fiction argentine INFIERNO GRANDE d'Alberto Romero

Fiction – VOST  | 75’|  Argentine | 2019

María est enseignante dans une petite ville de La Pampa. Elle est sur le point d’être mère et a décidé d’abandonner son mari, Lionel, un politicien local violent, pour élever son fils dans de meilleures conditions. Un tir de nuit précipite son évasion et la projette dans un voyage vers Naicó, la ville de son enfance. Pendant ce voyage vers le passé, elle rencontre des personnages étranges qui peuplent cette région déserte. Cette fiction est une fable poétique sur la nature, la maternité, l’émancipation et la violence; au cœur des déserts mystérieux du centre de l’Argentine.