Site Loader

Une compétition récompensées par les lycéens de Nouvelle Aquitaine
Dans le cadre d’un appel à projet d’ « Éducation Artistique Culturelle et Numérique » lancé par la Nouvelle Aquitaine nous avons proposé aux lycéens de la Région d’être les acteurs de la compétition de courts-métrages de notre 39ème édition.
Préalablement sélectionnés par la commission cinéma de notre association, une dizaine de courts-métrages latino-américain ont été présentés aux lycéens. Chaque classe participante a pu voter pour la meilleure fiction, le meilleur documentaire et la meilleure animation. Les prix ont été révélé lors de la cérémonie de clôture du festival : le mardi 22 mars 2022, suite à la projection de ces 11 films.
L’animation d’ateliers autour de ces films ont permis aux élèves de s’initier au sous-titrage, à l’écriture et la mise en page de critique, à la création de podcast (interviews de réalisateurs-trices, création de jingle, montage son…) ainsi qu’à la réalisation de courtes vidéos de présentation des films.

Animations

Loop, Pablo Polledri

Lauréat du prix du meilleur court métrage d'animation. Dans cette société, chaque être humain répète la même action encore et encore, dans cette société, chaque être humain répète la même action encore et encore, dans cette société, chaque être humain répète la même action encore et encore, dans cette société, chaque être humain répète la même action encore et encore, dans cette société, chaque être humain répète la même action encore et encore, dans cette société, chaque être humain répète la même action encore et encore, dans cette société, chaque être humain répète la même action encore et encore.

Como pez en el agua, Ana Cabot Serrano

Une jeune fille réfléchit à la liberté qu'elle ressent lorsqu'elle est dans l'eau, libre comme une sirène, sans aucune barrière architecturale pour la retenir.

Aurora, Radhi Meron

Si les rues pouvaient parler, que diraient-elles ? Aurora est une rue triste et solitaire dans une grande ville. Un jour de pluie, elle se souvient de son parcours et rêve de l'avenir en se demandant : est-il possible qu'une rue meure ?

Pedaleando, Yack Reyes

L'histoire d'un cycliste amateur qui, grâce à la créativité, la curiosité et le soutien de sa grand-mère, de l'enfance à aujourd'hui, parvient à créer un produit innovant de création de mode pour le cyclisme, à travers un processus d'expérimentation

Fictions

Umbilical, Oriana Porreca

Lauréat du prix du meilleur court métrage de fiction. Tania a toujours été le mouton noir de sa famille. Lors d'un dîner de famille, après un accident mortifiant et violent, son secret le plus sombre est révélé et elle doit faire face à des conséquences dévastatrices...

Primerizos, Isidro Escalante

Un couple loue une maison à la campagne pour profiter du week-end avec leur bébé, mais la déconnexion entre les parents s'accentue et atteint son paroxysme lorsque le bébé disparaît. Les parents sont de plus en plus désespérés alors qu'ils poursuivent leurs recherches en vain et qu'il commence à faire nuit.

Solx, Claudio Perrin

Une mère et son enfant dans la solitude et dans la finitude du temps de l'espace qui les abrite, se comprennent dans les mots d'un poème.

Hipocritas, Luciano Naccis

Une médecin revient chaque jour pour s'occuper du coronavirus, mais son combat continue à la maison

Documentaires

Mara, el viaje de la elefanta, Luciano Nacci

Lauréat du prix du meilleur court métrage documentaire. Un éléphant né en captivité cherche à atteindre quelque chose de semblable à la liberté

Elle, Liliane Mutti et Daniela Ramalho

Un an après l’assassinat de Marielle Franco, ses parents Antônio et Marinete Silvia se rends à Paris pour participer à l’inauguration du jardin qui porte le nom de leur fille. Depuis Paris, on entend Marielle, militante des causes féministes, noires et LGBTQI+, femme politique au Brésil, sa voix résonne dans les rues et fait écho aux voix de son père et de sa mère. Elles portent un cri de douleur, de révolte et d'espoir. Trois ans après l’exécution de Marielle, son jardin continue à traverser les saisons, alors que son meurtre reste sans réponse.

Nuestros dias, Natalia Segura

Leonor et Alejandro, ma grand-tante et mon grand-oncle ont été ensemble pendant plus de 60 ans. De nombreux souvenirs d'eux sont aussi les miens. En 2010, j'ai décidé de réaliser un documentaire sur leur histoire d'amour. Pour diverses raisons, la réalisation s'arrête. Le temps passe, Leonor décède. Comment continuer mon documentaire ? Que se passe-t-il avec l'amour ?

Un projet étendu grâce à la participation des Missions Locales des Hauts de Garonne 

Désireux de travailler sur ce format court avec un public non scolaire, nous avons conçu un stage de réalisation de court-métrage que nous avons proposé à la Mission Locale des Hauts de Garonne. Accompagnés par Léonardo Perez, réalisateur Mapuche et Elif Karakartal, réalisatrice et anthropologue, deux groupes de 6 jeunes ont réalisé un court documentaire la thématique de la décolonitalité. 

Ces deux réalisations ont été projetées aux côtés des courts-métrages latino-américain le mardi 22 mars 2022. 

Plus d’informations ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les films

YouTube
Instagram