REGARDS CROISÉS (EXPO, ANIMATION GRAPHIQUE)

 

En marge des Rencontres, venez découvrir la nouvelle graphique de l’artiste mexicaine, Monica Bellido qui s’inscrit dans le cadre du cinquantième anniversaire commémoratif des Massacres de Tlatelolco (1968-2018), publiée pour la revue en ligne STORMI, sous les auspices de la maison d’édition italienne BeccoGiallo.
 
La politique éditoriale de STORMI repose sur des publications inédites constituées d’éléments d’archives à caractère antifasciste, antisexiste, antiraciste et en faveur de l’environnement via des projets de BD et de romans graphiques de dessinateurs émergents et des projets qui, avec force réaliste, éclairent tantôt des faits historiques tantôt des sujets d’actualité, par une approche singulière et engagée.

Monica Bellido a étudié l’histoire de l’art (Casa Lamm, Mexico) et les Beaux-arts à l’Université Nationale Autonome du Mexique (UNAM) avant de poursuivre une formation en Design Urbain à l’Université de Barcelone.
De sa rencontre avec Guido Ostanel (directeur éditorial de la Maison BeccoGiallo) naîtra le projet “Tlatelolco 1968 – Le prix de la liberté” présenté en marge de ces 36 èmes Rencontres du cinéma latino-américain de Pessac, dans le cadre du cinquantième anniversaire de commémoration nationale du massacre de Tlatelolco au Mexique, mettant à l’honneur deux trajectoires croisées de femmes : celle de l’artiste et celle de la journaliste Oriana Fallaci,dans ses années de militance engagée en faveur du féminisme et œuvrant pour faireconnaître en Europe les exactions commises en Amérique latine. 

En 2018 elle devient membre fondatrice de l’association FABRIK-UR Red Global de Creacion (Barcelone) 
Tlatelolco 1968 – Le prix de la liberté est son premier roman graphique.

Elle vit et travaille à Barcelone.
https://monicabellidomora.myportfolio.com/projects

Retrouvez une sélection d’ouvrages de BeccoGiallo Edizioni aux côtés de planches artistiques du projet « Tlatelolco 1968 – Le prix de la liberté » et d’une animation graphique spécifiquement créée pour l’événement au cinéma Jean Eustache de Pessac.