Site Loader

Loma Verde (Bienvenido Mr. Juanjo)

Felix Zurita de Higgs | 105' | Espagne | 2020 

Loma Verde est un petit village rural du nord du Nicaragua, situé dans un ensemble de collines verdoyantes et de plantations de café. La vie y est apparemment calme, mais l’arrivée de Juanjo, un travailleur humanitaire ayant pour mission de construire des latrines, va provoquer de nombreuses attentes chez ses habitants, en particulier pour Merche, une rêveuse et une femme durement touchée par la vie. L’histoire de Juanjo et Merche est un reflet réaliste et humoristique de la rencontre (ou de la méconnaissance) de deux cultures, à la fois si proches et si éloignées.

“Cuenta con cuatro temporadas, de 10 capítulos cada una. Los guiones de la teleserie están basados en historias reales y fueron elaborados con la asesoría y supervisión de especialistas, investigadores y organismos que trabajan en los diferentes temas que son abordados”

Il comporte quatre saisons de 10 épisodes chacune. Les scénarios de la série sont basés sur des histoires vraies et ont été élaborés avec les conseils et la supervision de spécialistes, de chercheurs et d'organisations travaillant sur les différentes questions abordées", Félix Zurit

Le réalisateur

Félix Zurita de Higes

Né à Madrid en 1954, il est diplômé en sociologie et en sciences politiques de l'Université de Lausanne (Suisse) et de la Complutense de Madrid. Diplômé de l'Institut Universitaire d'Etudes du Développement de l'Université de Genève (Suisse). Il vit en Amérique centrale depuis 1981. Il a travaillé pour la Télévision Suisse Romande (TSR), la SRC (Canada), Radio Québec (Canada), Channel 4 (GB), TV3 (Barcelone), et ses documentaires ont été diffusés par plus de 30 chaînes. En 1986, il a créé Alba Films, une société de production de films et de vidéos. En 1994, il a fondé la "Fundación Luciérnaga" au Nicaragua, qui diffuse des vidéos éducatives et compile des archives cinématographiques historiques. Il est également membre de l'ANCI (Association nicaraguayenne de la cinématographie).

L'invité lors de la soirée d'inauguration le 24 mars

Thierry Deronne

Cinéaste belge, universitaire (IHECS Bruxelles), Thierry Deronne vit au Venezuela depuis 1994. Il a d’abord vécu deux ans au Nicaragua pour apporter son concours de vidéaste au mouvement de transformation mené par le gouvernement sandiniste et a rejoint ensuite le Venezuela où, après la victoire électorale de Hugo Chavez, il a fondé une école populaire latino-américaine audiovisuelle ainsi que deux télévisions populaires. À partir de 2004, il a participé à la direction et à la formation du personnel de la télévision publique participative Vive TV créée à la demande du Président Chavez. Il est au cœur du projet de construction de l’école internationale de communication des mouvements sociaux « Hugo Chavez », espace d’articulation des mouvements sociaux du monde entier et de rencontre avec les organisations populaires locales. Vous pouvez soutenir l’école en apportant votre contribution ici. Il a réalisé plusieurs films documentaires dont « Le Passage des Andes » (2005) et « Jusqu’à nous enterrer dans la mer » (2017) visible intégralement ici. Thierry Deronne a créé le blog Venezuela Infos dans lequel il informe le public de la réalité du Venezuela.

Pour aller plus loin...

Thierry Deronne

Cinéaste belge, universitaire (IHECS Bruxelles), Thierry Deronne vit au Venezuela depuis 1994. Il a d’abord vécu deux ans au Nicaragua pour apporter son concours de vidéaste au mouvement de transformation mené par le gouvernement sandiniste et a rejoint ensuite le Venezuela où, après la victoire électorale de Hugo Chavez, il a fondé une école populaire latino-américaine audiovisuelle ainsi que deux télévisions populaires. À partir de 2004, il a participé à la direction et à la formation du personnel de la télévision publique participative Vive TV créée à la demande du Président Chavez. Il est au cœur du projet de construction de l’école internationale de communication des mouvements sociaux « Hugo Chavez », espace d’articulation des mouvements sociaux du monde entier et de rencontre avec les organisations populaires locales. Vous pouvez soutenir l’école en apportant votre contribution ici. Il a réalisé plusieurs films documentaires dont « Le Passage des Andes » (2005) et « Jusqu’à nous enterrer dans la mer » (2017) visible intégralement ici. Thierry Deronne a créé le blog Venezuela Infos dans lequel il informe le public de la réalité du Venezuela.

Thierry Deronne

Cinéaste belge, universitaire (IHECS Bruxelles), Thierry Deronne vit au Venezuela depuis 1994. Il a d’abord vécu deux ans au Nicaragua pour apporter son concours de vidéaste au mouvement de transformation mené par le gouvernement sandiniste et a rejoint ensuite le Venezuela où, après la victoire électorale de Hugo Chavez, il a fondé une école populaire latino-américaine audiovisuelle ainsi que deux télévisions populaires. À partir de 2004, il a participé à la direction et à la formation du personnel de la télévision publique participative Vive TV créée à la demande du Président Chavez. Il est au cœur du projet de construction de l’école internationale de communication des mouvements sociaux « Hugo Chavez », espace d’articulation des mouvements sociaux du monde entier et de rencontre avec les organisations populaires locales. Vous pouvez soutenir l’école en apportant votre contribution ici. Il a réalisé plusieurs films documentaires dont « Le Passage des Andes » (2005) et « Jusqu’à nous enterrer dans la mer » (2017) visible intégralement ici. Thierry Deronne a créé le blog Venezuela Infos dans lequel il informe le public de la réalité du Venezuela.

Les films

YouTube
Instagram