Site Loader

La casa de los conejos

Valeria Selinger | Argentine | 96’ | 2019

Séance le 24 avril 2021 à 20h sur Festhome en présence de Valeria Selinger

Les parents de Laura, résistent contre la dictature, et entrent dans la clandestinité. La Triple A, un escadron de la mort, se lance à leur recherche. La famille de Laura trouve refuge chez un couple de militant. Avec  Diana, enceinte de trois mois, et son mari Cacho, économiste en costume-cravate qui travaille à Buenos Aires, ils font fonctionner sous couvert d’une entreprise de lapins, l’imprimerie de l’organisation Montoneros, un mouvement de résistance armée des années 70′. À travers le regard d’une fillette de sept ans nous découvrons l’histoire de la clandestinité et du militantisme. 

La réalisatrice

Valeria selinger

Née à Buenos Aires, en Argentine Valéria Selinger a fait des études à Barcelone au C.E.C.C. puis s’est installée à Paris pour un master en Cinéma. Réalisatrice de documentaires comme Foliesophies,(produit et diffusé par KTO-Prix Roger Camar 2006 du Festival de Lorquin et primé à El ojo Cojo de Madrid) et de court-métrages tels que  Las Flores; James à Paris-Plage (pour les nuits Blanches de Paris 2004); Brukman, une usine sans patron et Le sixième, elle enseigne également le cinéma et le questionne à travers plusieurs de ses ouvrages. Elle réalise en 2019 le long métrage La casa de los conejos.

La casa de los conejos

Valeria Selinger | Argentine | 96’ | 2019

 

Desde la mirada de una nena de siete años la historia de clandestinidad, militancia y miedo de sus padres durante la dictadura cívico militar y la vida militante en la casa del matrimonio Daniel Mariani y Diana Teruggi donde escondían la imprenta de la organización Montoneros detrás de un criadero de conejos. 

 

Valeria selinger

Nació en Buenos Aires, Argentina y estudió en Barcelona en el C.E.C.C. y realizó su maestría en cine en París. Dirigió documentales como Foliesophies y del cortometrajes como Flores; James à Paris-Plage ; Brukman, une usine sans patron et Le sixième. Valeria es docente de cine y lo cuestiona constantemente a través de sus obras. En 2019 realizó su largometraje de ficción La Casa de los Conejos.

La casa de los conejos

Valeria Selinger | Argentine | 96’ | 2019

 

Les parents de Laura, qui résistent contre la dictature, sont entrés en clandestinité. La Triple A, un escadron de la mort, se lance à leur recherche. La famille de Laura trouve refuge chez un couple de militant. Avec  Diana, enceinte de trois mois, et son mari Cacho, économiste en costume-cravate qui travaille à Buenos Aires, ils font fonctionner sous couvert d’une entreprise de lapins l’imprimerie de l’organisation Montoneros, un mouvement de résistance armée des années 70. À travers le regard d’une fillette de sept ans nous découvrons l’histoire de la clandestinité et du militantisme. 

 

La réalisatrice

Valeria selinger

Née à Buenos Aires, en Argentine Valéria Selinger a fait des études à Barcelone au C.E.C.C. puis s’est installée à Paris pour un master en Cinéma. Réalisatrice de documentaires comme Foliesophies,(produit et diffusé par KTO-Prix Roger Camar 2006 du Festival de Lorquin et primé à El ojo Cojo de Madrid) et de court-métrages tels que  Las Flores; James à Paris-Plage (pour les nuits Blanches de Paris 2004); Brukman, une usine sans patron et Le sixième, elle enseigne également le cinéma et le questionne à travers plusieurs de ses ouvrages. Elle réalise en 2019 le long métrage La casa de los conejos.

La casa de los conejos

Valeria Selinger | Argentine | 96’ | 2019

 

Les parents de Laura, qui résistent contre la dictature, sont entrés en clandestinité. La Triple A, un escadron de la mort, se lance à leur recherche. La famille de Laura trouve refuge chez un couple de militant. Avec  Diana, enceinte de trois mois, et son mari Cacho, économiste en costume-cravate qui travaille à Buenos Aires, ils font fonctionner sous couvert d’une entreprise de lapins l’imprimerie de l’organisation Montoneros, un mouvement de résistance armée des années 70. À travers le regard d’une fillette de sept ans nous découvrons l’histoire de la clandestinité et du militantisme. 

 

Valeria selinger

Née à Buenos Aires, en Argentine Valéria Selinger a fait des études à Barcelone au C.E.C.C. puis s’est installée à Paris pour un master en Cinéma. Réalisatrice de documentaires comme Foliesophies,(produit et diffusé par KTO-Prix Roger Camar 2006 du Festival de Lorquin et primé à El ojo Cojo de Madrid) et de court-métrages tels que  Las Flores; James à Paris-Plage (pour les nuits Blanches de Paris 2004); Brukman, une usine sans patron et Le sixième, elle enseigne également le cinéma et le questionne à travers plusieurs de ses ouvrages. Elle réalise en 2019 le long métrage La casa de los conejos.

La casa de los conejos

Valeria Selinger | Argentina | 96’ | 2019

 

Desde la mirada de una nena de siete años la historia de clandestinidad, militancia y miedo de sus padres durante la dictadura cívico militar y la vida militante en la casa del matrimonio Daniel Mariani y Diana Teruggi donde escondían la imprenta de la organización Montoneros detrás de un criadero de conejos. 

 

Valeria selinger

Nació en Buenos Aires, Argentina y estudió en Barcelona en el C.E.C.C. y realizó su maestría en cine en París. Dirigió documentales como Foliesophies y del cortometrajes como Flores; James à Paris-Plage ; Brukman, une usine sans patron et Le sixième. Valeria es docente de cine y lo cuestiona constantemente a través de sus obras. En 2019 realizó su largometraje de ficción La Casa de los Conejos.

Les films

YouTube
Instagram